top of page

⛔C'EST PAS TRÈS NORMAN

“Compagnons des mauvais jours je vous souhaite une bonne nuit." Jacques Prévert


Hello les Clubœurs,


On espère que vous allez bien !


On l’expérimente depuis presque 30 newsletters, Google et les moteurs de recherche n’aiment pas trop quand on parle de s3xualité.


Alors nous allons essayer différentes techniques pour essayer de passer sous les radars.

Petit jeu : remplacer toutes les étoiles par la voyelle de votre choix.

Parmi nos newsletters, il y a eu celles sur la p*b*rté, les p**ls, aussi celles sur le p*rn*. La plus lue reste celle sur les n*des. 🥇

Et les questions sur le sujets restent récurrentes !


Alors, on ressort le dossier du placard.


Belle lecture ! ☀️☀️


Bienvenue aux 13 nouveaux abonné.es de la semaine ! 🥳🥳


🔎DECRYPTAGE - QUI SE CACHE DERRIÈRE LES ÉCRANS ?


Il y a quelques semaines, Norman, youtubeur star des ados au 12 millions d’abonnés, faisait parler de lui autrement que pour ses vidéos à caractère humoristique.


Il est accusé d’avoir demandé des photographies à caractère s_ _ _ _l de manière insistante à des jeunes filles alors qu'elles étaient encore mineures. #BalanceTonYoutubeur

Nous pensons que cette affaire (dont a sûrement entendu parler votre enfant) est une bonne opportunité de discussion sur un sujet sensible.


💡Le plus difficile est souvent de lancer la conversation et de “décentraliser” le sujet. Alors parler de cette affaire permettra d’aborder des sujets tels que : la sxeulaité sur internet, les photos dénudées (écrit en anglais), le grooming. (attends, le quoi ?), etc.


S3XUALITE ET RESEAUX SOCIAUX

Les amours se sont adaptées à l'air du temps : 62% des adolescent·es considèrent que le smartphone est indispensable pour entretenir une relation amoureuse.


Quelque chose en toi ne tourne pas rond. Mais autour de moi tout tourne si rond - Téléphone


« Dans certains cas, le sextage [envoi de messages à caractère sexuel par message] est fait dans un climat sain. Ça fait partie, à notre époque, du processus de découverte de la sexualité et de l’identité sexuelle. C’est une façon pour les adolescents de communiquer leur intérêt sexuel, d’initier ou de maintenir une relation amoureuse ou sexuelle.» Edith St-Jean-Trudel, psychologue


QU’EST CE QUE LE GROOMING ?

C’est le terme utilisé pour définir la pratique de personnes malintentionnées cherchant à obtenir des faveurs de la part de jeunes inconnu·es (souvent mineur·es) sur Internet.


L’adolescence est une maison en construction et on n’ouvre pas la porte aux inconnus.


C’est, en effet, par le biais d’Internet qu’elles tentent d’établir une connexion émotionnelle. Le ou la délinquant·e essaie de gagner la confiance de l’enfant. Pour se faire, il ou elle emploie des techniques comme le partage de sentiments et de secrets. Une fois qu’ils ont développé la relation, ils passent à la phase de contrôle et d’abus.


Cette pratique a connu une hausse de 200% en 1 an et les jeunes filles de 12 à 15 ans sont les cibles privilégiées des groomers.


D’apparence amicale et serviable, les prédateurs sont les maîtres·ses de la manipulation. Internet ou à interner ? Le contact avec l’enfant commence en ligne dans le but d’obtenir du contenu sexuel. En cas de rencontre en face à face, les conséquences peuvent même conduire à des abus sexuels.


« Je vais tomber in love », « J’ai envie de te présenter mes parents », « Si tu viens, je te demande en mariage », pouvaient lire les présumées victimes de Norman, parmi les messages qu’elles recevaient.


Et, qui dit belle dit pour moi. Tu sais j'ai pas toute ma raison si j'ai toujours raison. Tu sais je suis pas un mec sympa - Louise Attaque


En général, l’agresseur·e fait tout pour engendrer chez l’enfant le sentiment qu’il est spécial pour lui/elle. Il essaye d’apporter de l’affection pour gagner la confiance de l’enfant.

Dans certains cas, il ou elle peut prétendre être mineur·e afin de gagner la confiance plus rapidement. Tout cela, dans l’objectif d’obtenir du contenu personnel du / de la mineur·e, allant jusqu’à des photos intimes. 📸 Le net pas toujours très net.


💡 Comment agir ? Ne pas répondre, “laisser un vu” dans le langage des ados et en parler autour de soi. Courage, fuyons.


Outil : Pour en parler avec votre enfant, une vidéo faite par l’association Point de Contact



" En termes simples, ne laissez pas vos enfants découvrir seuls les outils de communication modernes. Accompagnez-les en ce sens ! Etes-vous sur(e) que votre enfant a l’âge requis pour utiliser ces outils ? Le smartphone, la tablette, l’ordinateur ne sont pas des « baby sitters » mais des outils à double tranchant. "- Christian AGHROUM membre l’association Point de Contact.


ZOOM : NDUES

Une des questions les plus posées par les garçons aux jeunes filles sur le réseau Yubo (surnommé le ”Tinder des ados”) est : Est-ce que tu nüdēs ? Mais que sont ces fameuses n ?


Nude : photo dénudée à caractère érotique et privée


Selon une étude de l’Institut National de la Jeunesse et de l’éducation populaire : les garçons demandent des sedun pour prouver qu’ils ont des relations sexuelles, qu’ils font partie des “grands”. Et les filles doivent se prêter au jeu, sous peine de passer pour des “coincées”.


“Une jeune fille qui envoie une photo d’elle dénudée à son copain ou sa copine, c’est une jeune fille qui exprime sa sexualité avec les outils qu’elle a.” Lucie Ronfaut - Hazard, journaliste spécialisée dans les nouvelles technologies.


🙌UN TIPS POUR ACCOMPAGNER LES JEUNES


Justine Atlan (directrice de l'association e-enfance) précise que « La modernité a renforcé la capacité de nuisance par la viralité. « La mutualisation de tous les outils dans la poche, ça répond trop bien au côté impulsif des ados. C’est dangereux à cet âge où le cerveau n’est pas fini et les hormones en ébullition »


⚙️LA BOÎTE À OUTILS

Petit VRAI / FAUX à partager avec vos ados ! Encore un bon outil pour entamer la conversation 😉

Tout comme un groom, il faut savoir refermer automatiquement la porte aux mauvaises intentions. Pour cela, il faut savoir les repérer et c’est là tout votre rôle de parents.


VRAI OU FAUX ?

Je ne risque rien en diffusant des images de moi sur les réseaux sociaux

FAUX

Toutes les photos diffusées via Internet, que ce soit par réseaux sociaux, cloud, messageries privées sont exposées au risque d’être divulguées. De nombreux réseaux sociaux (Facebook, …) stipulent que le contenu diffusé via leur média leur appartient.


Si je supprime un ndue juste après l’avoir envoyé, il disparait d’internet

⇒ FAUX

Tu as le droit de faire effacer tes données : c’est le droit à l’oubli mais ces photos peuvent avoir été captées par d’autres personnes (screenshots) . Souriez vous êtes capturés.

💡Bon à savoir : L’ association e-Enfance peut faire disparaitre tous les contenus sur les réseaux sociaux en 1 à 2h. "Dès qu’un contenu viole votre consentement, faites des captures d’écran et signalez-le immédiatement à la plate-forme. Ne culpabilisez pas, rappelez-vous que vous avez le droit d’envoyer un nude, c’est aux autres de respecter votre intimité." précise Victoire Poignet


Divulguer un ndue de quelqu’un sans son consentement est passible de deux ans de prison et de 60 000 euros d'amende

⇒ VRAI

La loi punit le partage de photos à caractère sexuel, même si on a consenti à prendre ces photos. CopyNotRight


L’envoi d’une photo de mon s3xe peut être considéré comme du harcèlement sexuel

VRAI et FAUX

L’envoi répété de messages ou photos à caractère sexuel sans avoir rien demandé peut donner lieu à des poursuites pour harcèlement sexuel.


77 % des signalements de sextorsion se sont produits sur Instagram ou Snapchat

⇒ VRAI

En termes simples, la sextorsion est une forme de chantage. C’est quand un internaute menace d’envoyer une photo ou une vidéo intime de toi à d’autres personnes si tu refuses de lui envoyer de l’argent ou d’autres images intimes.


En envoyant “Je ne consens pas à ce que tu possèdes la photo/vidéo de moi que je t’ai envoyée le (DATE). Je te demande de l’effacer et je ne te permets pas de la montrer à qui que ce soit.” je me protège

⇒ VRAI

En faisant connaître tes volontés à la personne par écrit, la personne ne pourra pas rétorquer que tu ne l’avais pas prévenue, ce qui sera pris en compte dans une dossier judiciaire.


Signaler un cas de sextorsion à la police est inutile.

⇒ FAUX

Si tu as transmis une photo ou une vidéo intime à quelqu’un et que tu es maintenant victime de menaces, de chantage, etc., c’est un signe que la situation est en train de déraper. 3 actions sont recommandées : garder un maximum de preuve, en parler à un adulte de confiance et contacter un 3018 (e-enfance) pour signaler les faits.


LES EVENTS À VENIR 🎉

16 JANV 23 : de 12h30 à 13h45, AtouKIDS propose une visio-conférence sur "Que se passe-t-il dans la tête de mon ado ? Mieux le comprendre pour l'accompagner." animée par Odile Collenot, Coach scolaire, orientation scolaire et coach certifiée.


17 JANV 23 : de 12h15 à 13h15 : AtouKIDS propose une visio-conférence sur "Comment prévenir le harcèlement scolaire ?" animée par Emmanuelle Mallard, accompagnante parentale et éducative


On se retrouve dans 15 jours pour une prochaine newsletter,


À bientôt,

Le Club de Cœur 🧡


142 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page